Technische Universität München

The Entrepreneurial University

 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
 | 
Un gène est une unité biologique de l’hérédité et un code simplifié pour la fabrication d'une protéine. Dans certains cas, ces gènes sont défectueux et contiennent des informations erronées entraînant une synthèse insuffisante ou vice versa. Dans ce cas, la thérapie génique tente de réparer le gène défectueux. Mais s'il est possible d'augmenter les protéines musculaires, par exemple, il faut tenir compte du risque de consommation abusive.

Par conséquent, le risque d’utilisation abusive de la thérapie génique dans le milieu sportif a incité l’Agence mondiale antidopage (AMA) à placer le dopage génétique sur la Liste des interdictions. Il est défini comme « l’utilisation à des fins non thérapeutiques de cellules, de gènes, d’éléments génétiques ou d’une modulation de l’expression du gène en vue d’améliorer les performances athlétiques » (AMA, 2008).

Néanmoins, ces gènes ne sont pas aussi faciles à manipuler qu'il n'y paraît. Dans le contexte d’une activité physique, plusieurs gènes contiennent les informations relatives aux protéines permettant d’améliorer l’endurance ou d’augmenter la masse musculaire. Il n’existe aucun gène « sportif » unique!  

Il existe quatre gènes intéressant en termes d’endurance:
  • l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ECA) qui est un vasoconstricteur ou un vasodilatateur
  • l’érythropoïétine (EPO) qui stimule l’érythropoïèse
  • le récepteur d au facteur activé de prolifération des peroxysomes (PPARd) qui encode les enzymes de l’oxydation des acides gras
  • les facteurs induits par l'hypoxie (FIH) qui modifient la quantité d’oxygène disponible 

Il existe trois gènes intéressant d’un point de vue musculaire:
  • le facteur de croissance mécanique (MGF), le facteur de croissance insulinomimétique de type 1 (IGF-1), la protéine de liaison du facteur de croissance insulinomimétique (IGFBP) pour le contrôle de la croissance musculaire
  • l’hormone de croissance (GH) pour le contrôle de la masse musculaire
  • la myostatine/facteur de différenciation de la croissance (gdf-8) ou le facteur de croissance transformant b (tgf-b), un régulateur négatif de la croissance musculaire

Gene doping 1 en

Gene doping 2 en

Gene doping 3 en

Gene doping 4 en

Gene doping 5 en

drucken